Provisions

Pour économiser sur les frais compressibles, nous organisons au préalable nos provisions de bouche. Cela avait été très onéreux lors du retour de Marseille et Arles, mais à l’époque nous n’étions pas du tout organisées. Pour le voyage en Hollande, nous avions pris de bonnes choses que nous aimions et cela nous avait permis de bien descendre le prix de nos journées.

La restauration fait souvent partie des joies du voyage, personnellement, si j’avais un meilleur budget, j’adorerais m’arrêter et flairer l’air des lieux, observer les gens, les circulations. Mais nous préférons voir des musées et des châteaux et des parcs (ce qui est déjà très onéreux) que de passer du temps à attendre un service pas toujours de la qualité que je souhaiterais ou de celle que j’assurais à mes client(e)s lorsque je tenais la Crêperie de Kerantorec.

Jose-Anne ne supporte plus le brouhaha des lieux publics bruyants.
Aussi préférons-nous préparer nos plats à consommer en picnics sympathiques.

Je prévois du foie gras fait maison, et je rêve de préparer en gelée les huitres sauvages pêchées le mois dernier à Merrien et mises en conserve.
Jose-Anne prévoit de la confiture d’oignon rouge et du far breton.

Pas si mal le programme…

25 décembre, tout se passe bien, le foie gras au torchon est une parfaite réussite, nous l’avons fini ce soir dans l’espace repas de l’Hôtel Première Classe.

© gaelle kermen 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s