03 Bruxelles Zundert Otterlo Amsterdam

Pays Bas (Les) – 28-05-2009
Le jeudi 28 mai BRUXELLES-ZUNDERT-ETTEN-OTTERLO-AMSTERDAM

Prévu :
départ à 7h30-8h
Itinéraire en voiture vers Zundert, Pays-Bas
93,9 km – environ 1 heure 1 minute
arrêt au village natal de Vincent voir la tombe au cimetière si c’est possible, humer l’air
arrêt à Etten- Leur ?
Itinéraire en voiture vers Otterlo, Ede, Pays-Bas
129 km – environ 1 heure 30 minutes
visite du Museum Kröller-Müller ouvert à 10h fermeture du musée à 17h et du park à 16h30
Itinéraire en voiture vers Van Ostadestraat 123, 1072 Amsterdam, Pays-Bas 80,2 km – environ 58 minutes
arrivée à Amsterdam vers 18h-18h30
Van Ostade Bicycle Hotel (4 nuits) parking hôtel
Total kms journée du jeudi 28 juin = 303 Kms

Réalité
Rien ne s’est passé comme prévu. Mais heureusement on a vu l’essentiel !
On a réussi à partir tôt car l’hôtel, pourtant intitulé Bed & Breakfast ne propose pas de petit déjeune. On grignotte quelques trucs de notre panier picnic bien garni et on s’en va à 8h. Difficile de sortie de Bruxelles, je n’ai pas imprimé les plans des villes et c’est une erreur, j’essaie de me repérer sur la carte du Bénélux, mais elle semble un peu hors d’âge.
A la sortie de Bruxelles, on longe les serres royales de Laeken, un de mes rêves, hélas la visite annuelle a eu lieu il y a plus dix jours…
On arrive à Zundert à 10h. On a mis deux heures pour faire 93 kms !
Temps gris. Visite très émouvante au cimetière du temple protestant. On casse la croûte dans la voiture parce qu’il s’est mis à pleuvoir.
11h On part vers Otterlo, en se disant qu’on y sera vers 12h30. Erreur fatale : on arrivera à 14h51 devant les caisses à l’entrée du parc. On a mis presque quatre heures là où Google et Mappy en avaient prévu une et demi lors de ma préparation d’itinéraire.

Le choc du Kröller-Müller Museum
On y passe deux heures, c’est peu, mais riche et intense, sans une seconde de perdue, avec une moisson de photographies qui me permettront de faire les montages vidéos au retour.

On part vers Amsterdam après 17h30 et on met encore deux heures à faire environ 80 kilomètres… Toujours la circulation et je ne comprends rien aux explications Google !!! J’aurais dû imprimer toutes les cartes des villes !!!! Tout le monde est fatigué, a chaud, car depuis que nous tournons autour d’Arnhem, il fait beau. On arrive enfin à l’hôtel par un soleil magnifique.
L’hôtel est super sympa. Ouf ! Il est 20 heures quand nous nous installons.

Journal de bord
Troisième étape Bruxelles-Zendert-Otterlo-Amsterdam
Une journée de route très difficile mais de belles rencontres, des tableaux de Vincent sublimes et une ville sympa Amsterdam

La journée du 28 mai a été difficile !


Il a été difficile de sortir de Bruxelles, difficile de trouver le Kröller-Müller Museum, difficile de trouver l »hôtel, bref, on a fait le tour du Brabant avant d’arriver à nos bons ports. Beaucoup de monde sur les routes, en fait il y a partout une circulation qui parait effrénée à la campagnarde que je suis devenue ! J’ai eu du mal à comprendre les cartes et de faire le lien avec les indications sur les panneaux. Ça a secoué le moral et l’optimisme général !!!

Jose-Anne est venue pourtant deux fois voir ce musée, mais elle me fait confiance et ne regarde pas les cartes. Moi je ne comprends rien aux panneaux indicateurs au bord de l’autoroute. J’ai l’intuition qu’il faudrait sortir au sud droit de Ede, puis j’hésite car ce n’est pas ce que j’ai noté dans les indications par Google. Encore erreur fatale ! On va alors tourner dans le Brabant tout autour de Arnhem, Ana s’impatiente sur ma mauvaise lecture de la carte, n’est jamais d’accord, on se retrouve dans un chemin réservé aux vélos ou aux chevaux mais manifestement pas aux autos… là on s’arrête ! un couple senior descend de vélo et nous indique la direction, nous conseillant de dire à un éventuel garde que nous n’avons pas vu les panneaux, ce qui est hélas trop vrai. On est en effet tout près du parc du musée Kröller-Müller, au bout du chemin, après reprise de la route, on voit enfin le premier panneau indicateur ! enfin !
Quand je pense que j’avais prévu que nous y passions la journée…

Bon les choses positives maintenant :

Ca a été l’occasion de faire des rencontres toujours aussi sympathiques et de voir une région magnifique autour de Arnhem, que nous n’aurions pas vue autrement, avec de magnifiques parcs aux rhodos en fleurs et une qualité de vie qui semble très sereine avec les cyclistes qui pédalent tranquillement alors que chez nous ils se donnent des airs de coureurs de tour de France ! Il est vrai que chez nous ça monte et ça descend !!!

Et quand nous sommes arrivées devant certains tableaux hollandais, nous reconnaissions les paysages du Brabant. Nous avions traversé les tableaux !

Nous avons eu l’émotion de passer nous incliner sur la tombe du premier Vincent van Gogh au village natal de Zendert sur la route entre Antwerpen et Breda. Ana et moi prenons beaucoup de photos et ce sera un bonheur pour les amis du groupe Facebook Vincent van Gogh. Beau moment.


Nous n’avons pas passé autant de temps que je l’avais prévu au Kröler-Müller mais nous n’avons perdu aucune minute et comme mon ami Philippe Guyonic me l’avait dit, ça en valait la peine ! Nous avons eu le droit de photographier sans flash, je mettrai les meilleurs clichés dès que possible sur Facebook, c’est trop compliqué sur ce blog.


Les deux salles van Gogh, coeur de la Collection d’Helene Kröller-Müler, induisent une curieuse sensation qui va grandissant au fil de la visite, car je l’ai prise dans le sens chronologique de ses premiers tableaux très sombres à ceux flamboyants de la période d’Arles et Saint-Rémy, et quand on arrive à la deuxième salle, chaque tableau apporte sa propre sérénité et on sent les visiteurs appaisés… à travers la violence de la matière, Vincent arrive à nous séréniser. J’en ai parlé avec les gardiens, ils m’ont confirmé cette sérénité de la dernière salle Van Gogh. Merci Vincent !


Le musée est d’une richesse incroyable qui me rappelait celle de la Fondation Maeght où je m’étais arrêtée en 1965 lors d’un voyage en stop autour de la France avec mon petit frère Philibert. Il y avait aussi là-bas un Homme qui marche de Giacometti mais dehors.


Nous avons eu un petit moment d’émotion en tombant sur la Ferme du Pouldu peinte par Meyer de Haan (à côté de Gauguin) à la Ferme de Kersellec ou Jean et Ellen Fontaine avaient fait leur atelier dans les années 70. Très beau tableau de l’Ecole du Pouldu.


Une belle collection sur le Pointillisme, des Signac et Seurat.


De très belles collections en général que nous n’avons pas eu assez de temps pour apprécier. Une superbe organisation aussi. Et des cadres très simples et sobres pour Vincent, en beau bois clair, marque de fabrique du musée.


Le parc est extraordinaire, Ana et moi avons pu passer dix minutes au pas de course d’oeuvre en oeuvre jusqu’à celle de Dubuffet, au passage j’ai fait une très courte vidéo du Martha Pan sur l’eau, je la mettrai en ligne dès que possible, pas sur ce blog qui ne tient pas ses promesses mais sur YouTube et Facebook, bien plus faciles à utiliser. Ce blog doit être allergique au Mac !


Sculpture sur l’eau de Marta Pan (1923-2008) sculpture flottante 1960-61

Nous avons picniqué dans le bois à côté du Musée et sommes arrivées enfin à l’hôtel VanOstade Bicycle Hotel vers 19H30.


On m’avait dit que tout était très près en Hollande mais avec la circulation ce n’est plus vrai du tout.


Le réceptionnaire de l’hôtel Van Ostade Bicycle Hotel est très sympa, efficace, drôle. Nous avons pu garer la voiture en face, elle restera tout le séjour dans le garage de l’hôtel. J’avais prévu de la mettre dans un parking P R prévu par la carte IAmsterdamCard mais Jose-Anne a assez fait d’efforts comme ça et elle n’aura pas encore à manoeuvrer dans Amsterdam ce matin.
Quand nous avons réservé ensemble cet hôtel, je n’avais pas non plus prévu un détail d’importance, les escaliers. Très raides mais avec deux rampes pour descendre, le plus difficile pour elle. Mais nous avons une chambre avec toilettes et douches privatives alors que c’était prévu en commun. Le prix de notre chambre est plus élevé que prévu mais nous paierons ce qui a été réservé en ligne. Réglo !


Installation style Ikea a dit Ana, « on a le même tapis à la maison ! »… C’est un hôtel très jeune, on y accueille les Gay, l’énergie est Solar Power, tout est recyclé, on peut louer des vélos, bonne ambiance cosy et dynamique. Hier soir en bas de nombreux jeunes étaient sur leurs PC.


Jose-Anne est restée se reposer, je suis sortie avec Ana dîner dans un restaurant non loin de l’hôtel, nourriture hollandaise très variée bien meilleure que ce qu’on m’avait dit ! exceptionnel car assez cher mais nous avions besoin de récupérer nos forces.


Ce matin, levée tôt avant tout le monde je me suis posée sur le palier pour mettre les photos sur le MacBook et taper ces notes sur mon cahier de vie avant d’actualiser le blog et de mettre quelques photos !


C’est la journée la plus importante, celle de la visite de l’exposition Les Couleurs de la Nuit au Van Gogh Museum, réservation faite entre 11h et 12h. Avant je dois aller chercher les IAmsterdam Cards à l’Office du tourisme de central station. Le jeune homme de l’hôtel ne connaissait pas ce pass, je le lui ai fait découvrir et ce peut être intéressant pour l’hôtel de le vendre, il y a un un pourcentage et ce serait plus pratique pour les clients.


A plus tard !

Liens utiles :


Sur les cadres des tableaux de van Gogh au Kroller-Muller museum d’Otterlo

Sur Marta Pan et le musée d’Otterlo

© gaelle kermen 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s